Sous le drapeau bleu (20) Traditions et travaux

Publié le par Raymond Lévy

Costume traditionnel
Costume traditionnel

GJILAN, 20 avril 2002 :

Hier,j'ai profité d'un creux entre deux procès à Pristina pour aller piller la grande librairie Dukagjini, qui a quelques petits ouvrages en français et beaucoup en albanais ou multilingues, particulièrement un livre avec de superbes photos sur les costumes folkloriques albanais. J'avais d'ailleurs, en cette matière, fait de très belles photos à Pâques, près de la frontière albanaise, dans une enclave catholique où les femmes se mettent en costume traditionnel de fête trois ou quatre fois dans l'année, notamment pour Pâques. L'une d'elles appartenait à la famille de mes hôtes et a accepté de se faire photographier sous toutes les coutures. Elle portait un e sorte de châle doré à la place où d'autres portent un tablier, des mouchoirs brodés attachés à la ceinture, un voile blanc brodé de fleurs rouges, etc. Les agrafes du voile : en forme de papillons. Hier soir, j'ai de nouveau vu des costumes traditionnels, à l'occasion d'une fête offerte au théâtre de Gjilan par des étudiants de Pristina et la population de Gjilan, à la communauté française, en remerciement de leur accueil par la population française en 1999, lorsqu'ils avaient du se réfugier à l'étranger.,

Je me suis acheté un appareil photo numérique au Blue PX à Pristina.

GJILAN, 23 avril 2002 :

La France va financer des travaux d'extension de al Cour de District de Gjilan. Un officier et un sous-officier du service des Affaires Civilo-Militaires (les ACM dans le jargon militaire français) sont venus récemment examiner la charpente de la salle d'audience, qui semble finalement réutilisable, on va rehausser le bâtiment d'un niveau pour faire des bureaux au dessus. Ils y ont accédé par la cour de la prison, avec une échelle que j'ai veillé à faire retirer, vous pensez bien qu'une échelle n'est pas ce qu'on trouve le plus facilement dans une prison, du moins si on veut garder nos prisonniers.....

J'ai été chargé de la liaison entre la municipalité de Gjilan, l'état-major du REPFRANCE dont un organisme finance les travaux,le service des Affaires Civilo-Militaires (ACM), les officiers du Génie qui encadrent les entreprises sous-traitantes, et le président de la District Court. La mission est sportive, car l'organisme payeur va disparaître à la fin de l'année 2012, il faudra que tout soit bouclé avant.

Note : j'ai rempli la mission, à la satisfaction générale, malheureusement j'ai quitté le Kosovo avant l'inauguration officielle des nouveaux locaux. Mais j'ai appris que je n'avais pas été oublié dans les discours officiels.

Publié dans Justice

Commenter cet article