Contribuables branchés et gouvernants déconnectés !

Publié le par Raymond Lévy

La nef des fous
La nef des fous

Faudrait savoir ! Branchés ou pas branchés ? Les signaux envoyés par nos gouvernants sont totalement contradictoires.

D'un côté, le gouvernement allait dissuader les Français de se munir d'ordinateurs, de tablettes ou de téléphones mobiles, en s'apprêtant à taxer tous ces appareils, sous prétexte qu'ils sont tous susceptibles de recevoir des émissions télévisées et devraient payer la contribution à l'audiovisuel.Ah bon ? Je n'ai jamais envisagé de regarder la télévision avec un minuscule écran de téléphone, parce que tenir en même temps un téléphone et une loupe, adroit comme je suis, ça se terminerait par la chute de l'un des instruments, ou des deux.....Donc, ce projet de gadget fiscal ne pouvait que dissuader les hésitants de s'équiper.

D'un autre côté, le même gouvernement envisage de forcer les contribuables à s'équiper, en rendant obligatoire la télédéclaration des revenus, y compris pour les personnes incapables de s'adapter à l'utilisation d'un ordinateur, et qui devront réquisitionner à cette fin un membre de leur famille ou un auxiliaire de vie......

Encore pire, les mêmes gouvernants projettent de sanctionner d'une amende les contribuables titulaires d'un revenu supérieur à 52.000 € (avant impôt...) qui n'auront pas recours à la télédéclaration. Outre que la capacité à procéder à une télédéclaration n'est pas corrélée avec le revenu, mais avec un apprentissage, cette mesurette sera anéantie par le Conseil Constitutionnel comme introduisant une inégalité devant les charges publiques. Elle incitera les électeurs abstentionnistes qui seront juste à la limite de ce taux, à réduire leur revenu imposable en faisant déduire une cotisation à un parti politique opposé au gouvernement socialiste. La rentabilité serait de toute façon négligeable. Le gouvernement réduit aux expédients et aux gadgets, numériques ou non, gagnerait autant à faire la manche à la sortie des lieux de culte, car les spectacles comiques attirent la générosité.

Nos gouvernants n'en ont pas à une contradiction près. Ils requièrent des citoyens branchés et sont complètement déconnectés du monde réel. Il est vrai que, vu ses résultats, notre gouvernement est devenu totalement virtuel......

Publié dans Politique - Humour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article