OKTOBERFEST

Publié le par Raymond Lévy

Verre à bière armorié
Verre à bière armorié

Des organisations internationales et des économistes d'outre-Rhin suggèrent que l'Allemagne devrait investir davantage, pour que son économie entraîne les autres. C'est l'espoir de messieurs Valls, Hollande et autres. Faute de savoir décrisper l'économie française, nos dirigeants nous susurrent le slogan des années vingt : « L'Allemagne paiera ! ", en portant des regards craintifs et pleins d'espoir vers Berlin, dont les contribuables sont las de payer pour des pays prodigues.

Le Canard Enchaîné , gazette économique aussi crainte que la chancellerie allemande par nos hommes politiques, publiait le 1er octobre 2014, page 8, un article titré : « L'Allemagne en dessous de tout ». Nous apprenions que « Les Kurdes ont pu apprécier la légendaire efficacité allemande », car trois avions successifs supposés leur apporter armes, munitions et instructeurs, ont été incapables de prendre leur envol, faute d'entretien suffisant, que moins d'un dixième des avions de chasse de la Luftwaffe sont disponibles, etc. L'article poursuivait par une comparaison entre l'état du réseau autoroutier français et celui du réseau allemand, comparaison favorable à la France.

Un an plus tard, qu'y a -t-il de changé ? L'afflux des réfugiés, d'abord appelés avec grand étalage de générosité apparente et de leçon moralisatrice au reste de l'Europe, appel suivi d'un rétropédalage. Chacun connaît les besoins de main d'oeuvre de l'industrie allemande. L'autre changement (à part l'humiliation de la Grèce) est tout récent, c'est le scandale du trucage des caractéristiques de pollution d'une partie des voitures allemandes : si l'Allemagne perd des marchés, son industrie aura moins besoin de main d'oeuvre servile.....

Alors, vraiment, l'Allemagne délabrée paiera ? N'en doutez pas, Messieurs ! Dans sa grande bonté, elle vous paiera.....un bock de bière ! C'est l'Oktoberfest, à Münich !

Publié dans Politique

Commenter cet article