ERDOGAN : communication mal maitrisée

Publié le par Raymond Lévy

Manchette du H.P.
Manchette du H.P.

Le Huffington Post du 1er janvier 2016 titre un article "Turquie:pour vanter une présidence forte, Erdogan cite l'Allemagne de Hitler" :

"Dans un système unitaire (comme la Turquie) un système présidentiel peut parfaitement exister. Il y a actuellement des exemples dans le monde et aussi des exemples dans l'histoire.Vous en verrez l'exemple dans l'Allemagne de Hitler.",a-t-il dit aux journalistes jeudi soir, de retour d'une visite de travail en Arabie saoudite.

Chacun connaît le souvenir d'humanisme pacifique et bienveillant qu'a laissé au monde le régime nazi.......Se laisser aller à tenir de tels propos à des journalistes était une gaffe de première grandeur.

Mais comme rien n'est pire que de vouloir réparer une première faute par une seconde, la présidence turque a tenu à diffuser un communiqué pour exclure toute référence favorable au nazisme. Mais le mal était fait. Ce ,communiqué maladroit mentionne: "Il est inacceptable que l'on présente comme une référence positive les remarques de notre président, qui a déclaré que l'Holocauste et l'antisémitisme étaient, avec l'islamophobie, des crimes contre l'Humanité."

Eriger unilatéralement l'islamophobie en crime contre l'humanité, voila qui est inquiétant : il suffira de nous déclarer contre notre gré musulmans, si nous ne le sommes pas, ou de nous convertir de force, pour pourvoir ensuite, si nous en manifestons de l'humeur ou nous rebellons, nous décapiter au sabre pour apostasie, comme le pratique l'Arabie Saoudite ....(c'est aussi dans l'actualité de ce matin). De ce point de vue, on ne peut que constater que semble se développer une alliance d'influence politico-religieuse sunnite, les chiites ne se privant pas de leur côté de chercher à ne pas être isolés, et à pouvoir nouer des alliances. C'est de la géo-politique compréhensible, et quiconque parlerait de nouvel Axe tomberait dans les mêmes maladroits travers de langage que ceux que nous reprochons à M.Erdogan. Il faut éviter de diaboliser l'exécutif Turc pour des propos maladroits. Mais il faut surveiller son évolution.

L'antisémitisme et l'islamophobie ne sont pas des crimes contre l'humanité répertoriés par l'O.N.U. : ce sont des sentiments. Ce sont les déclarations inspirées par ces sentiments qui peuvent constituer des délits ou des crimes en droit national, et ce sont les actes d'une certaine ampleur, motivés par une volonté de discrimination ou de destruction envers un groupe humain, qui peuvent accéder au rang de crimes contre l'humanité.

Note : le mot "maîtrisée" aurait du prendre un accent circonflexe, mais ça ne passe pas en lien htlml de l'article, ce qui m'a contraint à cette faute.

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article