Toponymie

Publié le par Raymond Lévy

Chute de pierres
Chute de pierres

Les instances politiques régionales l'ont décidé : la région "Nord-Pas de Calais - Picardie" s'appelle désormais "Les Hauts de France" ! Moi, je me sens pris de vertige, d'être subitement devenu montagnard, et je dois m'assurer que l'ivresse des cimes ne m'a pas rendu incapable d'écrire.

Le point culminant de nos chaînes de montagne se trouve à Anor, près d'Avesnes (dans le Nord), et quelques sommets évoluent entre 150 et 200 mètres. Le point culminant du département de la Somme : 216 mètres, se trouve à Morvillers-Saint Saturnin, selon le document wikipédia relatif aux altitudes des départements. Nous pouvons désormais nous hausser (du col) et regarder avec commisération et condescendance les savoyards et leur Mont Blanc, qui ne se sont pas attribués l'insigne honneur d'habiter dans des "Hauts".

Certes, le niveau moyen de la Picardie est très proche du niveau de la mer, certains lieux seraient même menacés de submersion. Mais je me surprend à vous parler de la Picardie : de quoi s'agit-il ? Simplement de quelques siècles d'histoire, que ne connaissent pas les lycéens consultés, puisque dans la Novlangue à la mode, ils sont des "apprenants" (cf "Le Point" du 7 mai 2015 :"Parlez-vous la novlangue officielle?"). Comme ils sont encore des apprenants, ils n'ont pas acquis la connaissance de l'histoire (pas plus que bien des adultes issus de notre système éducatif Belkacémien ou des systèmes qui se sont succédés au cours des trente et quelques dernières années....) et ont pu sans complexe ni état d'âme supprimer le Nord, le Pas de Calais et la Picardie, suivis par les adultes (si, si, il paraît qu'ils sont adultes.....moi j'ai un doute) décideurs.

Les conséquences administratives et économiques ne sont pas minces : il faudra que M.Xavier Bertrand, président de la région "Les Hauts de France", son conseil et le gouvernement sollicité pour une dotation et des subventions, financent des routes de montagne et des téléphériques, des systèmes de prévention des avalanches, le transfert à la citadelle de Lille du Centre d'Entraînement en Haute Montagne et le changement d'appellation du Groupement de Soutien de la Base de Défense de Lille, gardien des traditions du 43ème Régiment d'Infanterie (ex Royal des Vaisseaux, nous sommes en bord de mer, tout de même!) en 43ème Régiment d'Infanterie Alpine - on avait pensé en faire un 43ème Bataillon de Chasseurs Alpins, mais ça aurait coûté trop cher de rhabiller tout l'effectif en bleu.....

Nos édiles ont atteint incontestablement un "sommet" qu'il sera difficile à d'autres de dominer : le sommet du cucul !

Habitants du Hainaut, de la Flandre, de l'Artois, de la Picardie, soyons fiers : désormais notre rire sonne haut !

Publié dans Politique - Humour

Commenter cet article