Un pays farfelu

Publié le par Raymond Lévy

Sauvée ! Anglaise.....
Sauvée ! Anglaise.....

A l'heure où nous fêtons les journées du patrimoine, la presse nous apprend qu'un décret farfelu de la non moins farfelue ministre Ségolène Royal va imposer, à tous ceux qui entreprendront des gros travaux d'isolation ou de rénovation de leurs biens immobiliers,, d'appliquer une isolation par l'extérieur. Autrement dit, toutes les façades historiques ou simplement élégantes devront être recouvertes par un bardage uniforme (à l'exception des tags qui ne manqueront pas de les recouvrir) transformant notre charmant pays, attirant les touristes par ses belles architectures, en une réplique de Berlin-Est avant la chute du mur. C'est un crime culturel. Mais dans un sens, il tombe fort à propos : la ministresse (néologisme désignant les ministres qui ont ou ont eu le titre de maîtresse du roi de la République) Ségolène Royal commence légèrement à vieillir et va dans quelque temps avoir droit à un lifting, pardon, (parlons français, même si nous ne sommes plus très nombreux à le faire) à un ravalement de sa façade. Elle devra donc s'appliquer son propre décret, et ne pourra plus se montrer que dans une sorte de guérite mobile en bardage unicolore, gris comme sa politique verte...Pour qu'elle ne prenne pas froid, elle pourra porter à l'intérieur un autre isolant, par exemple un burkini.

Le "Courrier Picard" de ce jour nous apprend que les jeunes, qu'ils soient intérimaires ou auto-entrepreneurs, ne peuvent plus obtenir des banques françaises ni des agences immobilières les moyens de se loger ailleurs que chez leurs parents, faute de justifier d'un C.D.I. (contrat à durée indéterminée), même si leurs activités leur rapportent plus qu'un chômage ou un emploi protégé et aidé, voire nettement plus qu'un C.D.I. La presse d'hier nous apprenait que, à la grande fureur des collectivités locales, les préfets vont devoir réquisitionner des immeubles vacants pour loger "des déboutés du droit d'asile inexpulsables". C'est à dire des gens qui sont venus en France sans invitation, qui ont fait une demande d'asile qui a été refusée, et qui n'ont plus le droit de rester sur le territoire français, et sont parfois même condamnés. Mais, le temps que la procédure se fasse, ils ont fait des enfants à des françaises naïves et sont devenus pères d'enfants français, ce qui, dans notre stupide législation actuelle (avalisée aussi bien par les fans de Sarkozy que par ceux de Hollande...), fait qu'on ne peut plus les expulser de France, même s'ils ne contribuent pas à l'entretien de leurs enfants français et ne vivent pas avec la mère.....Notez bien qu'on ne leur interdit pas de repartir pour un autre pays avec leur femme ou leur maîtresse française et leur enfant français, mais rester dans l'illégalité en France leur paraît plus confortable : on s'occupe d'eux !

Donc,jeune homme, mademoiselle, si vous, vous êtes français sans logement, voici la procédure à suivre:

1°/ faire une demande d'asile politique en France.

2°/ recevoir notification officielle du refus de cette demande , évidemment non motivée puisque vous êtes français ou française.

3°/ faire valoir que vous ne pouvez pas être expulsé(e) de France, puisque vous êtes français(e).

4°/ vous prévaloir de la qualité de demandeur du droit d'asile débouté(e) de votre demande et

demander à bénéficier gratuitement d'un logement dans un immeuble réquisitionné par le préfet.

C'est stupide ? Non, c'est français. Rien de ce qui est farfelu ne nous est étranger.

Publié dans Politique - Humour

Commenter cet article