Abus du dollar

Publié le par Lévy (Raymond)

Sur un tiers de page du Canard Enchaîné du 2 septembre 2020, "Trump veut saboter le gazoduc russo-européen - Pour écouler leurs hydrocarbures, les Américains menacent de sanctions sévères ce projet industriel parfaitement légal". "D'ordinaire, un pays peut poursuivre l'auteur d'un crime ou d'un délit  commis à l'étranger s'il existe un lien humain avec ce pays. Exemple : ... les meurtres de Français à l'étranger. Pour les États-Unis, c'est encore plus simple : le seul emploi du dollar - devise universelle - suffit à établir ce lien."  La BNP en 2015 : "si elle avait violé un embargo sur l'Iran et le Soudan, celui-ci, purement américain, ne lui était pas opposable. Sauf qu'elle avait payé en dollars..." - d'où une amende. Des lois extraordinaires américaines sont prises pour s'attaquer aux entreprises  construisant le gazoduc russo-européen, notamment une "Loi de protection de la sécurité énergétique en Europe", alors que l'Europe ne fait pas partie des États-Unis d'Amérique ! On parlait d'impérialisme américain, c'était une figure de la propagande communiste. Avec Trump, c'est devenu un danger réel. Seul Poutine l'a vu venir et a converti les réserves de la Russie en tonnes d'or, négociables internationalement si on  lui interdit le dollar :  la Russie n'en a déjà plus besoin.

Emmanuel Macron a (c'est un des seuls points sur lesquels je l'approuve) déclaré l'OTAN "en état de mort clinique".  L'OTAN est incapable de protéger l'Europe contre les manigances de la Turquie, qui en fait partie.

C'est une loi des empires qui atteignent le sommet de leur puissance, ils commettent des actes qui vont  l'amoindrir. Une partie du monde  se rebellera contre le système appuyé sur le dollar américain et  des alliances dénaturées.  Nous assistons aux soubresauts de la perte de puissance des États-unis d'Amérique.

Publié dans Economie, International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article