Insécurité et laïcité

Publié le par Lévy (Raymond)

Le gouvernement et le président sont désemparés par  la violence, les agressions contre les jeunes femmes et maintenant les enseignants,  poignardés et décapités. Agacés qu'on les accuse de parler sans agir, ils ont décidé d'utiliser leur méthode choc contre l'insécurité : ils vont implanter un radar devant le lycée de Conflans-Sainte-Honorine !  Ils affirment religieusement que les radars et les limitations de vitesse sauvent des vies, ce qui n'a jamais été démontré. Ils sont les seuls à y croire, sauf une association sectaire qui prétend représenter les victimes d'accidents mais dans laquelle celles-ci ne se reconnaissent pas. Des radars n'auraient rien pu faire pour les membres de ma famille tués par des automobilistes. L'important est d'afficher une action, même stupide. Pour l'ancien premier ministre, c'est un dogme religieux que les radars sauvent des vies : les radars posés au bord des routes sont donc l'affirmation d'une religion incompatible avec la laïcité de l'État, car il s'agit d'idoles implantées sur le domaine public. J'attends en conséquence que la ligue de la Libre Pensée réclame leur enlèvement, comme pour les croix et statues auxquelles elle s'est attaquée. Si l'on consacrait à la lutte contre l'islamisme ou pour les hôpitaux  les mêmes moyens financiers que pour l'exploitation des radars, on aurait peut-être des résultats. Ça imposerait à la classe politique de renoncer à la tendresse électoraliste qu'elle affiche pour les minorités auto-proclamées.

 

Publié dans Sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Brunel 18/10/2020 23:20

Les croix reprsentent le Cchrist notre Sauveur , et les statues représentent souvent la sainte vierge ou des saints chrétiens. Les assimiler à des idoles ou à des radars ruine omplétement la fore de l'article